Passer au contenu principal
Mise à jour au sujet de l’Examen de médecine familiale : volet des SAMP 2021 (29 septembre 2021)

Élection 2021

Voter on a Canada flag background. 3d illustration - stock photoL’élection fédérale aura lieu le 20 septembre prochain.

Le CMFC est un ardent défenseur de l’accès aux soins de santé primaires : Bien penser l’accès.

L’accès à des soins primaires de qualité, complets, globaux et continus est la fondation d’un système de soins de santé efficace. Les médecins de famille jouent un rôle crucial dans la prestation de ces soins.

Bien que l’accès à des soins de santé primaires continue de préoccuper une grande partie de la population canadienne, l’adoption des soins virtuels—propulsée par la pandémie de COVID-19—renferme des occasions, mais présente aussi des défis pour l’accès à des soins de santé primaires de grande qualité.

En cette période électorale, le CMFC interpelle tous les partis à accorder la priorité à l’accès à des soins de santé primaires de qualité, dispensés dans la communauté.

Le CMFC évaluera les engagements électoraux des grands partis nationaux  concernant l’accès aux soins de santé primaires lorsqu’ils seront publiés tout au long de la campagne.


Bien penser l’accès

Health care concept, Hand of medicine doctor holding wood block and stacking up icon healthcare medical and stethoscope on background.Les pratiques de médecine de famille peuvent améliorer l’accès lorsqu’ils disposent des bons outils et des bons soutiens. Par exemple, les soins virtuels peuvent améliorer l’accès, mais ils devraient être utilisés pour soutenir et non pas pour entraver la continuité des soins. Un bon nombre de médecins de famille ont déjà un horaire surchargé et les demandes liées à la pandémie n’ont fait qu’aggraver cette situation. Tout parti fédéral qui souhaite former un gouvernement doit se démarquer par son leadership quant au soutien à l’accès aux soins.
 

Le CMFC milite pour trois actions :

  • En 2019, le CMFC, l’Association médicale canadienne, l’Association des infirmières et des infirmiers du Canada et l’Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux s’unissaient pour réclamer la création du Fonds pour l’adaptation des soins de santé primaires,  maintenant connu sous le nom de Fonds pour l’accès aux soins de santé primaires. Cet investissement proposé de 2 milliards de $ permettrait aux pratiques de médecine partout au pays d’améliorer l’accessibilité pour les patients selon le modèle du Centre de médecine de famille, mais il n’a pas encore été lancé.
  • La pandémie a fait ressortir l’importance d’avoir des normes nationales dans plusieurs domaines de soins. Rédiger et adopter des normes nationales pour les soins virtuels pourraient améliorer l’accès aux soins de santé primaires. Des normes nationales aideraient les patients à l’échelle du pays à accéder à des soins de santé qui respectent la Loi canadienne sur la santé et la norme qui favorisent des soins de qualité, sécuritaires et compétents.
  • Un soutien à toutes les provinces et tous les territoires pour l’établissement de modèles de rémunération mixtes comme principal mode de rémunération. Le CMFC soutient des modes de rémunération qui favorisent des soins accessibles, continus, complets et globaux offerts selon le modèle du Centre de médecine de famille.
  • Conservative Party of Canada

    Timely Access to Care Through the Patient’s Medical HomeConservative Party of Canada logo


    Action 1.1: Standardizing the PMH vision across Canada and supporting reforms through a primary health care transition fund
    The Conservative Party has committed to maintaining the 3 per cent annual growth of the Canada Health Transfer and the Canada Social Transfer. It has indicated that it would support provinces choosing to use federal transfer money to invest in innovative solutions for improving the health care system, such as through implementing the PMH. However, the party has not said that it would dedicate specific funds for primary health care transition, nor would it take on a leadership role in this area.
    Grade: red circle

    Action 1.2: Adopting the PMH vision in all areas of federal health care delivery
    The Conservative Party is open to considering innovative ways to improve health outcomes of the populations for which the federal government is responsible for health care delivery, including using the PMH vision. However, the party has not indicated a plan or funding commitment for adopting the PMH vision, resulting in a yellow grade in this area.
    Grade: yellow circle
     

    Integrating Mental Health Into Primary Care


    Action 2.1: Integrating accessible mental health services as part of primary care practices
    The Conservative Party has indicated that it would support provinces choosing to use federal transfer money to invest in innovative solutions for improving the health care system, such as through implementing a collaborative care model. However, the party is not taking a leadership role in allocating specific funds to support the co-location of mental health care workers in primary care settings.
    Grade: red circle

    Action 2.2: Supporting and adopting the principle of mental health parity through a mental health parity act
    The Conservative Party has expressed support for treating mental health as a critical priority and has committed to maintaining mental health funding transfers. However, the party maintains the position that health care is a local issue that differs from one region to another. As such it will leave the provinces to allocate health funds according to their needs. The Conservative Party has earned a red grade here for its lack of commitment to introducing a mental health parity act.
    Grade: red circle
     

    Universal National Pharmacare


    Action 3.1: Introducing a universal, single-payer, national pharmacare program
    The Conservative Party has dismissed the recommendations of the federal Advisory Council on the Implementation of National Pharmacare. Preference has been given to alternative patchwork approaches such as filling gaps in coverage for people without access to provincial or employer-sponsored plans. This approach would not ensure consistent access across the country and would not achieve the same benefits as having the federal government act as a strong, central negotiating power to reduce the cost of prescription drugs.
    Grade: red circle
  • Green Party of Canada

    Timely Access to Care Through the Patient’s Medical HomeGreen Party of Canada logo


    Action 1.1: Standardizing the PMH vision across Canada and supporting reforms through a primary health care transition fund
    The Green Party supports the concepts of timely access and comprehensive, patient-centred care embedded in the Patient’s Medical Home (PMH). It has stated it supports using federal funding to assist in systemic reform to help primary care teams transition to the PMH style of practice. However, no specific details or financial pledges have been put forward thus far outlining a concrete plan.
    Grade: yellow circle

    Action 1.2: Adopting the PMH vision in all areas of federal health care delivery
    The Green Party has expressed that the federal government should do more to ensure all populations have equal access to care and has the opportunity to demonstrate best practices in areas of federal health care delivery. While the Green Party supports adopting the PMH vision in all areas of federal health delivery, there is no defined framework in place for directing federal agencies to undertake necessary health care delivery reforms.
    Grade: yellow circle

    Integrating Mental Health Into Primary Care


    Action 2.1: Integrating accessible mental health services as part of primary care practices
    The Green Party has expressed support for the inclusion of mental health professionals in primary care practices. The party has said it plans to make funding available to assist with integrating mental health professionals into primary care interprofessional teams to provide adequate care to those in need. However, at this point no specific funding commitments to enable this change have been announced.
    Grade: yellow circle

    Action 2.2: Supporting and adopting the principle of mental health parity through a mental health parity act
    The Green Party has stated that access to mental health services is a crucial factor in addressing the social justice and equality challenges facing Canadians. It has stated its support for the adoption of a mental health parity act. The party has also said that it intends to direct Health Canada to better orient its mandate to address mental health and addiction issues. It also said that if it were to form the next government it would establish a cabinet post in charge of mental health and addiction.
    Grade: green circle

    Universal National Pharmacare


    Action 3.1: Introducing a universal, single-payer, national pharmacare program
    The Green Party was the first party to call for a universal pharmacare system in Canada. It remains committed to this goal and has stated that universal, national pharmacare is the best way to support Canadians’ medication needs while also reducing the cost of medications. The party supports the recommendations made by the House of Commons Standing Committee on Health and supported by Parliamentary Budget Officer review to expand the Canada Health Act to include prescription drug coverage in this manner. The party also agrees with the recommendations of the final report by the Advisory Council on the Implementation of National Pharmacare calling for the establishment of a $15 billion universal, single-payer public pharmacare system in Canada.
    Grade: green circle

  • Liberal Party of Canada

    Timely Access to Care Through the Patient’s Medical HomeLiberal Party of Canada logo


    Action 1.1: Standardizing the PMH vision across Canada and supporting reforms through a primary health care transition fund
    From 2000 to 2007 the Primary Health Care Transition Fund (PHCTF), initiated under the Liberal government of Jean Chrétien, contributed $800 million to support various initiatives such as collaborative team development, chronic disease management, information technology development (including telehealth and electronic medical records), and enhanced access hours up to 24/7. At this time the Liberal Party has not offered any support for a renewal of the PHCTF, however, recent announcements contained commitment to improve access to family physicians, specifically through interprofessional team approach.
    Grade: yellow circle

    Action 1.2: Adopting the PMH vision in all areas of federal health care delivery
    During the Liberals’ most recent term in office (2015–2019) some federal agencies such as the Canadian Armed Forces and the Correctional Service of Canada have enhanced the integrated delivery of health care services for populations in their care. However, no specific commitments to strengthening primary care delivery have been made as part of the current campaign.
    Grade: yellow circle
     

    Integrating Mental Health Into Primary Care


    Action 2.1: Integrating accessible mental health services as part of primary care practices
    In August 2017 the Liberal government signed a series of bilateral agreements with provinces and territories based on a Common Statement of Principles on Shared Health Priorities. Among those priorities is a clear commitment to improve access to mental health and addiction services. Budget 2017 confirmed an investment of $5 billion over 10 years in this area. More information is needed on how the Liberal Party supports the integration of mental health services as part of primary care, specifically on how improvements enabled by this investment will be measured. The Liberal Party platform suggests further work to set “clear national standards for access to mental health services” is a priority.
    Grade: green circle

    Action 2.2: Supporting and adopting the principle of mental health parity through a mental health parity act
    The Liberal Party supports the inclusion of mental health services within medicare and the Canada Health Act. The party also supports the establishment of a universal system of effective mental health programs and services as a component of Canada’s health care system. However, no specifics have been made available thus far about the adoption of a mental health parity act.
    Grade: yellow circle


    Universal National Pharmacare


    Action 3.1: Introducing a universal, single-payer, national pharmacare program
    The Liberal Party has formed and enabled the work of the Advisory Council on the Implementation of National Pharmacare. The Liberal Party’s health platform has included specific steps that will build a foundation for the eventual establishment of a national, universal pharmacare system. Greater clarity on how these steps and the eventual system will be funded is useful.
    Grade: green circle
  • New Democratic Party

    Timely Access to Care Through the Patient’s Medical HomeNew Democratic Party logo


    Action 1.1: Standardizing the PMH vision across Canada and supporting reforms through a primary health care transition fund
    The NDP has expressed support for a PMH-style interprofessional approach to health care delivery. It has committed to working with provinces, territories, and stakeholders to determine how to reach this goal but has not yet set out any plans or funding commitments.
    Grade: yellow circle

    Action 1.2: Adopting the PMH vision in all areas of federal health care delivery
    The NDP has committed to adopting the PMH vision for federal health care delivery. The NDP commits to working with Health Canada to adopt the PMH principles in health care delivery for groups under federal jurisdiction including veterans, Canadian Forces personnel, inmates, and First Nations and Inuit communities.
    Grade: green circle


    Integrating Mental Health Into Primary Care


    Action 2.1: Integrating accessible mental health services as part of primary care practices
    The NDP has committed to reinvesting in the health care system and working with provinces, territories, and stakeholders to include mental health care as part of a head-to-toe approach to health. It has expressed a commitment to ensuring that Canadians can access the mental health services they need without worrying about out-of-pocket costs. At this time, the NDP has not put forward a timeline for implementation or a specific funding commitment for this work.
    Grade: yellow circle

    Action 2.2: Supporting and adopting the principle of mental health parity through a mental health parity act
    Although the NDP has committed to including mental health care as part of regular medicare coverage, it falls short of committing to implementing a mental health parity act that would protect the principle through legislation.
    Grade: yellow circle
     

    Universal National Pharmacare


    Action 3.1: Introducing a universal, single-payer, national pharmacare program
    The NDP has committed to implementing a universal, single-payer pharmacare system by late 2020 with an annual investment of $10 billion. This investment would support a comprehensive, evidence-based national formulary that would be administered by an independent public agency. Vocal support for universal, national, and public pharmacare has been a long-standing position of the NDP.
    Grade: green circle

Que puis-je faire ? Passez à l’action !

 

A unique angle of the Peace Tower, in Ottawa, Canada. Part of the Canadian Parliament buildings.Faites pression auprès des partis politiques fédéraux pour qu’ils s’engagent à soutenir les médecins de famille et les pratiques médicales interprofessionnelles afin d’améliorer l’accès aux soins de santé pour les patients et de faciliter la prestation d’excellents soins de santé en temps opportun.

Envoyez un message prérédigé à tous les candidats et candidates qui se présentent à l’élection dans votre circonscription. Si vous connaissez votre député actuel ou les autres candidats et candidates, communiquez avec eux directement pour partager vos expériences des obstacles que rencontrent vos patients pour accéder aux soins.

Trouvez les candidats et candidates dans votre circonscription en utilisant le site de l’élection fédérale.


 

Programmes des partis

Les engagements électoraux qui décrivent le soutien à l’accès aux soins de santé primaires seront évalués dès qu’ils seront disponibles.
 
  • Programme du Parti conservateur pour les élections de 2021 : Résumé

    Conservative Party of Canada logo Le programme électoral du Parti conservateur ne fait pas mention des soins virtuels et manque de vision en ce qui concerne le rôle de cette innovation, qui constitue un changement de paradigme dans l’évolution de la prestation des soins de santé.

    Le Parti conservateur promet de ramener le taux de croissance annuel du Transfert canadien en matière de santé à six pour cent (la réduction de ce taux à trois pour cent a d’abord été instaurée par le Parti conservateur, puis maintenue par le Parti libéral du Canada depuis son élection en 2015). Il s’agirait d’un pas dans la bonne direction pour accroître de façon globale la capacité du système. Alors que le programme indique l’injection de 60 milliards de dollars dans le système de santé au cours des dix prochaines années, des analyses montrent que cet argent serait surtout versé dans la deuxième moitié de la décennie. De ces dépenses, on estime que seuls 3,6 milliards de dollars seraient versés dans les cinq prochaines années.

    Le programme accorde une attention particulière au rôle de la santé mentale (par l’encouragement des provinces à investir dans ce domaine et l’octroi d’aide financière pour inciter les employeurs à offrir des programmes de soutien en santé mentale), mais il ne mentionne pas l’affectation particulière de ressources aux autres enjeux prioritaires (p. ex., l’accès aux soins primaires).

    Le programme électoral prévoit un financement d’un milliard de dollars sur cinq ans réservé aux programmes de santé mentale et de traitement des toxicomanies pour les Autochtones. Ce serait une mesure importante pour améliorer la santé et le bien-être des populations autochtones au Canada. Le programme du Parti conservateur mentionne l’importance de garantir aux communautés autochtones la salubrité de l’eau, mais il ne comporte aucun engagement financier ciblé en ce sens.

    Le Parti conservateur promet également un investissement supplémentaire de 325 millions de dollars pour accroître le nombre de places en centres de traitement résidentiel pour les patients souffrant de toxicomanies. Il propose de soutenir les soins palliatifs en doublant les investissements fédéraux directs dans ce domaine.
     
  • Programme du Parti vert pour les élections de 2021 : Résumé

    Green Party of Canada logoLe programme électoral du Parti vert promet de soutenir les médecins de famille et les équipes interprofessionnelles afin de réduire les temps d’attente et d’améliorer l’accès aux soins. Cet engagement figure sous une promesse de rétablir l’Accord canadien sur la santé. Aucune stratégie précise n’est fournie pour expliquer comment cela sera accompli.

    Le programme aborde les soins virtuels en prenant les engagements de définir et maintenir des normes nationales en matière de sécurité et de qualité, de soutenir un accès équitable par des investissements dans les infrastructures et de soutenir les politiques qui renforcent la continuité des soins.

    Le programme comporte une promesse d’élargir la Loi canadienne sur la santé afin d’y inclure l’assurance-médicaments, les soins dentaires de base, quelques services de santé mentale et les soins de longue durée (SLD).

    Le Parti vert propose une stratégie nationale de santé mentale et une stratégie de prévention du suicide. En outre, il s’engage à investir dans les services dirigés par des Autochtones, la santé mentale des jeunes et les projets communautaires de logements supervisés, mais ne fournit pas de détails sur le financement.

    Les engagements relatifs aux SLD comptent entre autres la création de normes nationales exécutoires pour les SLD et la provision aux provinces et territoires d’un transfert spécial de soins aux aînés.

    D’autres engagements sont mentionnés dans le programme électoral, notamment la promesse de faire respecter le principe de Jordan pour veiller à ce que les peuples autochtones reçoivent les soins de santé dont ils ont besoin, peu importe qui a compétence ; de garantir aux consommateurs de drogues l’accès au soutien médical dont ils ont besoin ; et d’élaborer une stratégie nationale de l’eau afin de garantir de l’eau potable à toute la population canadienne.

  • Programme du Parti libéral pour les élections de 2021 : Résumé

    Liberal Party of Canada logoAvec la promesse d’un investissement de 3,2 milliards de dollars sur quatre ans afin d’embaucher 7500 médecins de famille, infirmières et infirmières praticiennes, le programme électoral du Parti libéral propose d’améliorer l’accès aux soins primaires en misant sur des incitatifs pour attirer des travailleurs de la santé dans les régions rurales et éloignées, ainsi que sur l’injection de fonds pour élargir les services de santé virtuels.

    La stratégie de recrutement consiste en partie à augmenter l’exonération du remboursement des prêts étudiants des professionnels de la santé (y compris les médecins de famille) qui travaillent dans des communautés rurales. Un investissement supplémentaire de 6 milliards de dollars est promis afin de soutenir l’élimination des listes d’attente dans le système de santé, mais le programme ne fournit aucun détail sur la façon dont les fonds seront utilisés pour atteindre cet objectif.

    Ces mesures cadrent bien avec l’appel à l’action lancé par le CMFC pour rendre les soins plus accessibles aux patients grâce à la vision du Centre de médecine de famille, de même qu’avec les demandes faites en 2019 concernant le Fonds pour l’adaptation des soins de santé primaires. En revanche, le programme ne prévoit pas de normes nationales en matière de soins virtuels et ne fait aucunement mention de soutien aux provinces et territoires pour la mise sur pied de modes de rémunération mixtes.

    Le Parti libéral promet également d’améliorer les soins de longue durée (SLD) en injectant 9 milliards de dollars sur cinq ans. Ces fonds seraient notamment utilisés pour former davantage de préposés aux services de soutien personnel, augmenter leur salaire minimum et mettre en œuvre des normes nationales pour les SLD.

    Une annonce a été faite pour la création d’une nouvelle source de financement dédiée et permanente sous la forme d’un Transfert canadien en matière de santé mentale avec une promesse initiale d’y verser 4,5 milliards de dollars sur cinq ans.

    Dans son programme, le Parti libéral propose de restreindre la surfacturation des services assurés par l’État et d’établir des règlements régissant les services de santé sexuelle et reproductive. Pour assurer le respect de ces mesures, le gouvernement libéral renforcera les pouvoirs fédéraux afin de déduire les transferts en matière de santé aux provinces qui ne s’y conforment pas et d’y appliquer des pénalités automatiques. Le programme réitère également la promesse d’un régime national universel d’assurance-médicaments, mais ne propose aucun financement pour sa mise en œuvre.

    Le Parti libéral présente également une série d’initiatives en santé autochtone, y compris l’élaboration d’un nouveau cadre de SLD autochtones, l’application du principe de Joyce, la poursuite du financement du principe de Jordan et de L’Initiative : Les enfants inuits d’abord, ainsi que le soutien des soins de santé mentale en y consacrant un montant supplémentaire de 1,4 milliard de dollars. De plus, le programme réitère l’engagement du Parti libéral à remédier aux problèmes d’accès à l’eau potable.

  • Programme du NPD pour les élections de 2021 : Résumé

    New Democratic Party logo Le programme électoral du NPD en santé met l’accent sur l’accès aux soins primaires et promet de réduire les temps d’attente, d’améliorer l’infrastructure de soins virtuels et d’apaiser les préoccupations concernant la privatisation afin que l’ensemble de la population du Canada puisse recevoir des soins continus de grande qualité. Le plan ne propose aucun investissement précis pour concrétiser ces objectifs.

    Le NPD prône ardemment la mise en place d’un programme national universel d’assurance-médicaments, un régime public couvrant les médicaments sur ordonnance qui représenterait un investissement fédéral de 10 milliards de dollars par année. Le CMFC partage cette position, car un tel régime aiderait à réduire les inégalités et à améliorer la santé de la population canadienne.

    En ce qui a trait aux soins de longue durée (SLD), le NPD promet d’établir des normes nationales et s’engage à éliminer les SLD privés à but lucratif.

    De plus, le NPD s’engage à mettre en œuvre une série d’initiatives pour améliorer la santé autochtone, y compris l’adoption du Principe de Joyce, qui déclare que tous et toutes les Autochtones ont le droit, en toute égalité, de recevoir des services de santé physique et mentale de la plus grande qualité, et qu’ils ont droit à leur pharmacopée traditionnelle. Des investissements ont également été promis pour améliorer l’infrastructure, accroître la disponibilité des soins de santé mentale et financer les SLD gérés par les Autochtones. Pour l’heure, aucun financement déterminé n’a encore été annoncé pour ces programmes.
     

Succès passés

En 2019, le CMFC a évalué les programmes des partis fédéraux selon trois domaines prioritaires :

  • Accès en temps opportun par l’intermédiaire du Centre de médecine de famille
  • Régime national d’assurance-médicaments universel
  • Intégration de la santé mentale dans les soins de santé primaires

Le Parti libéral, qui a formé un gouvernement minoritaire en 2019, avait inclus ces trois priorités dans son programme. Le gouvernement actuel a fait peu de progrès dans ces domaines, quoique la COVID-19 ait surclassé toute autre initiative en santé depuis mars 2020. Le gouvernement a promis des ressources additionnelles pour soutenir les services de santé mentale et s’est montré ouvert à l’adoption de plusieurs principes du Centre de médecine de famille pour soutenir les soins de santé primaires.

Aucun résultat trouvé.

Aucun résultat trouvé.

Aucun résultat trouvé.